IdF – Nos propositions pour une Ile-de-France solidaire – AFEV Ile de France

ACTUALITÉS vignette_régionales2015

Published on novembre 13th, 2015 | by afevidf

0

IdF – Nos propositions pour une Ile-de-France solidaire

banniere_régionales2015

Régionales 2015

L’engagement des jeunes pour une région Ile-de-France solidaire

L’Afev en Ile-de-France

L’Afev est le premier réseau d’étudiants bénévoles engagés dans les quartiers populaires en Ile-de-France, elle mobilise aussi chaque année de nombreux volontaires en service civique impliqués pendant 9 mois sur des projets sociaux. Au-delà de l’accompagnement individualisé de jeunes en fragilité scolaire, l’association développe d’autres formes de solidarité locale, comme le volontariat en résidence dans des établissements scolaires ou encore les colocations solidaires, où vivent de jeunes habitants étudiants engagés sur leur quartier.

Depuis 2010, 5000 étudiants bénévoles et 350 volontaires en service civique, résolument engagés dans la lutte contre les inégalités et pour une solidarité locale, se sont impliqués auprès de jeunes et d’enfants, sur tout le territoire francilien.

Carto-IdF-15-16

Une clef pour l’IDF, territoire contrasté : sa diversité et sa jeunesse

A l’Afev, nous pensons qu’une clef pour l’avenir de notre région et pour lutter contre les inégalités éducatives et sociales repose sur l’engagement et le dynamisme des jeunes et sur le développement de projets locaux innovants.

Avec ses 17 universités et plus de 600 000 étudiants, le potentiel de l’enseignement supérieur constitue un enjeu majeur pour la Région Ile-de-France, en termes d’innovation et de recherche, d’aménagement du territoire et d’équilibre territorial ; en termes d’attractivité économique et d’emploi ; également au niveau social, par la ressource et le dynamisme qu’apportent les étudiants.

En même temps, notre région est un territoire de contrastes. Les inégalités sociales sous-tendent des inégalités éducatives fortes, il existe un véritable enjeu à ce que chaque enfant de notre région puisse sortir du système scolaire avec un diplôme en poche, et accéder s’il le souhaite à une formation universitaire. La prévention du décrochage, l’orientation choisie et la réussite pour tous se travaillent par des alliances éducatives dès les plus jeunes années de scolarité et jusqu’au lycée, en particulier au lycée professionnel.

Les inégalités sociales et territoriales sont extrêmement fortes, en particulier entre des quartiers populaires relevant de la politique de la ville et en rénovation urbaine, et des quartiers plus favorisés. Il y a un véritable enjeu à créer du lien entre les territoires, à tisser des solidarités locales à travers des actions organisées avec les citoyens.

Des universités jouxtent des quartiers populaires, un véritable enjeu existe à multiplier les liens entre ces quartiers et les lieux de partage de savoir que sont les universités ; ces rencontres sont créatrices de nouveaux projets et d’enrichissement mutuel. Ils contribuent aussi à l’épanouissement et à la réussite des étudiants qui s’engagent en termes de développement de compétences et de liens sociaux et sont un plus dans leur parcours universitaire et professionnel et citoyen.

NOS PROPOSITIONS

  • Prévention du décrochage scolaire et réussite pour tous :

  • Mettre en place un programme régional visant à développer les missions de volontariat en service civique en lycées professionnels.

  • Soutenir des dispositifs d’accompagnement à la scolarité en direction des enfants et familles les plus fragiles, dans les territoires prioritaires en particulier.

  • Soutenir les dispositifs visant la démocratisation de l’accès à l’enseignement supérieur et l’ouverture des possibles en termes d’orientation.

  • Enseignement supérieur et engagement des étudiants sur le territoire :

  • Faire de la Responsabilité sociétale des Universités un pilier de la politique régionale en matière d’Enseignement supérieur

  • Soutenir le développement de plateformes de l’engagement solidaire dans toutes les universités franciliennes.

  • Soutenir l’accès à l’autonomie des étudiants et leur engagement à travers le développement de projets de logement tels que le projet de Colocations solidaires Kaps.

  • Promouvoir la reconnaissance de l’engagement étudiant dans les cursus.

  • Une politique régionale incitative en faveur du bénévolat et du volontariat en service civique

    • Faciliter la mobilité des volontaires en service civique à travers une prise en charge de leur titre de transport plus importante.

    • Faciliter le soutien des associations et leur contractualisation avec la Région.

 


About the Author



Comments are closed.

Back to Top ↑

Pin It on Pinterest

Shares
Share This