Afev Yvelines (78) photo nolwenn

Published on février 28th, 2020 | by afevidf

0

Nolwenn, bénévole à l’AFEV 78 : « l’Afev m’apporte ça : me dire qu’à ma petite échelle je peux changer les choses pour un enfant… »

Je m’appelle Nolwenn, étudiante à l’UVSQ en licence EEI (Études Européennes et Internationales) ; j’ai bientôt 19 ans et je suis à l’Afev depuis août 2019. On m’a confié l’accompagnement d’une jeune fille qui est en 3ème, Paris, 15 ans, suivie depuis 3 ans par l’Afev, qui a besoin d’aide en maths et en français. Mais la particularité de l’Afev, c’est de travailler sur l’ouverture culturelle. Donc nous sortons ensemble, nous faisons des jeux de société, et nous parlons de tout : de photographie, des réseaux sociaux, de l’école en général, ou de choses plus fun !

Notre première séance a été très marquante pour moi car dans la boîte à outil donnée par l’Afev, j’ai utilisé un petit jeu de découverte, un jeu de l’oie avec des questions personnelles (ta meilleure amie, ton pire cauchemar, tes dernières vacances…), pour briser la glace et partir sur une base d’échange, ne pas être considérée comme une prof.

Je travaille également le lien avec la famille, car l’Afev est là aussi pour aider les parents à se sentir investis dans la scolarité de leurs enfants, au-delà de juste regarder le bulletin de notes et de dire « Oh là là ! Tu as eu telle note ! ». Il s’agit donc d’investir le milieu familial pour dire « Le savoir est partout et il n’y a pas que la salle de classe qui soit un endroit de transmission. Le monde entier est un terrain de jeu dans lequel on peut grappiller des savoirs, des savoir-faire ! »

Avec Paris ça fonctionne très bien, car par exemple, une des sorties collectives où nous sommes allées ensemble était le « Festijeux » à Villepreux et nous avons passé vraiment un bon moment à jouer à toutes sortes de jeux. Elle avait du mal à imaginer que les jeux de société puissent être aussi variés, avec plein de plateaux et de styles différents… Et notamment les jeux en coopération auxquels nous avons joué, qui permettent de développer les liens entre les personnes, car pour elle, un jeu impliquait un gagnant et un perdant. Elle est sortie enthousiasmée, et de là est née notre « quête » commune de jeux de toutes sortes.

L’année dernière, j’étais engagée dans une autre association, « ZUPdeCO », impliquée dans le dispositif « Devoirs Faits » et qui intervenait en collèges ; mais c’était moins axé sur la personnalité de l’enfant que sur les disciplines scolaires. Et c’est une différence qui m’a beaucoup plu à l’Afev, car on sort du cadre scolaire pour dire que le savoir est partout et pas seulement dans les devoirs que donnent les professeurs !

Ce que j’aime beaucoup à l’Afev, ce sont les formations proposées. Celle que j’ai particulièrement aimée portait sur les jeux, avec une intervenante extérieure, une dame VDI jeux de société (vendeuse à domicile indépendante), qui nous a permis de tester des jeux entre bénévoles et qui nous a apporté de nombreuses recommandations. De même nous avons eu une formation à l’écoute active avec un coach pour nous apprendre la « position d’écoutant » et être à même de détecter les problèmes et leur origine, et aider l’autre à se questionner lui-même, simplement en étant attentif à ce qu’il dit…

Comme je voudrais devenir professeur des écoles, les formations et l’expérience pratique à l’Afev en lien direct avec tout ce qui touche à l’éducation sont hyper-intéressantes car elles sortent du cadre habituel, proposent une pédagogie alternative et permettent de s’affranchir de l’idée que si on ne réussit pas à l’école, on ne réussit pas dans la vie…

Maxime Chattam par exemple, parrain du JRES (Journée du Refus de l’Échec Scolaire), organisé par l’Afev, galérait à l’école, et il est devenu écrivain ! Il faudrait que tout le monde se rende bien compte que le savoir et l’épanouissement peuvent passer par d’autres chemins que celui de l’école !

Voir que Paris reprend pied dans son parcours scolaire (car elle était très motivée, travaillait beaucoup, mais ne voyait pas ses efforts se concrétiser ni ne comprenait la logique sous-jacente des exercices), me rend heureuse car je vois qu’à ma petite échelle je peux changer les choses pour elle en l’aidant sur la méthodologie et le recadrage dans le « réel » de ce qu’elle doit apprendre. Par exemple, pour la prochaine séance, j’ai prévu de lui parler de la 1ère guerre mondiale qui est au programme de 3ème, pour discuter avec elle des mécanismes de la mondialisation du conflit et des interactions avec le Japon, la Russie… car je sens bien que c’est très abstrait pour elle. J’ai trouvé un livre de témoignages réels de combattants, pour illustrer la grande histoire par la petite. C’est une activité 3 en 1, elle s’exerce à la lecture à voix haute, on partage un moment ensemble, et elle révise l’histoire pour le brevet. Que demander de plus ?

A titre personnel je m’investis au maximum dans cet engagement à l’Afev car c’est très épanouissant ; il y a l’accompagnement individuel de Paris, mais aussi les sorties collectives où j’essaie d’aller, avec ou sans elle, car il y a toujours besoin d’encadrer les enfants à plusieurs adultes. Et aussi, nous essayons de mettre en place des ateliers de lecture et de jeu pour les enfants du voyage sur les aires d’accueil de SQY, parce que la curiosité et l’envie d’apprendre existe chez tous les jeunes, l’important est de savoir comment la stimuler !

Pour moi, l’Afev est une association qui aide les enfants et les élèves grâce aux bénévoles, mais ce n’est pas à sens unique: le bénévole découvre une autre personne, souvent une autre culture (Paris est franco-néerlandaise), et les volontaires, les salariées, les autres bénévoles qu’on rencontre lors des pots, qu’on aurait pas rencontré autrement… Ça encourage le vivre-ensemble, c’est intergénérationnel et très enrichissant!

J’aimerais continuer l’an prochain, mais je serai en Erasmus en Allemagne les 6 premiers mois; j’essaierai de m’investir là bas pour m’intégrer et rencontrer des gens, mais je m’inscrirai à l’Afev dès mon retour c’est sûr!


About the Author



Comments are closed.

Back to Top ↑

Pin It on Pinterest

Shares
Share This