A travers l'action #Ongardelelien, l'Afev Hauts-de-Seine a mettre en..." /> 92 – Le défi de l’accompagnement à distance dans les Hauts-de-Seine – AFEV Ile de France

ACTUALITÉS Couv-Twitter_Plan de travail 1

Published on juin 30th, 2020 | by afevidf

0

92 – Le défi de l’accompagnement à distance dans les Hauts-de-Seine

A travers l’action #Ongardelelien, l’Afev Hauts-de-Seine a mettre en place 65 accompagnements à distance.

A Nanterre, 45 accompagnements ont réussi à se pérenniser à distance : 23 primaires et maternelles et 22 collégien.nes.

La mise en place de ce nouveau mode d’accompagnement n’a pas toujours été évidente d’autant plus chez les familles peu équipés en outils technologiques. Mais nos bénévoles ont redoublé d’effort et d’imagination pour permettre de perpétuer ce lien à travers appel téléphoniques, photos sur SnapChat, appel vidéo sur HouseParty, Skype ou Zoom.

Les retours des familles sont souvent très positifs et particulièrement sur l’aide pédagogique que les bénévoles apportent aux enfants. Madame Tliba dont les deux filles sont accompagnées nous fait part de son retour : « Dans le cadre du confinement les séances virtuelles ont beaucoup apporté à mes enfants. Je suis satisfaite de l’accompagnement de mes filles avec l’AFEV, cela m’a beaucoup aidé. »

Capture d’écran 2020-05-14 à 16.42.34

Concernant les 22 collégiens accompagnés, cela a représenté un vrai challenge de garder le contact avec cette tranche d’âge et surtout de capter leur attention avec des activités ludiques et éducatives tout en restant à distance.

Pour aider les étudiants bénévoles nous avons donc regrouper sur notre site (ai.afev.org) de nombreuses idées d’activités et de jeux à réaliser à distance en fonction de l’âge tel que : visite de musées virtuelle, le jeu du loup garou en ligne, uno en ligne, défis et challenge, recommandation de chaînes youtube pour apprendre les maths, l’histoire, les sciences de la vie etc. 

Ce contexte a engendré d’importantes difficultés pour certaines familles de maintenir la continuité pédagogique à la maison. Nous avons donc dû répondre à ce renforcement des inégalités éducatives. Ainsi, 3 rencontres virtuelles ont été organisées pour accompagner des collégiens de Nanterre et a permis à ces jeunes d’avoir un soutien scolaire individualisé. »

Dans le nord du département nous avons réussi à mettre en place 16 accompagnements à distance au sein d’Asnières, Clichy et Gennevilliers. 

Cela n’a pas toujours été simple de trouver la « bonne formule » pour chaque binôme et il a fallu s’adapter aux ressources numériques de chacun, mais les bénévoles les plus motivés ont réussi à fixer un (ou plusieurs) rendez-vous virtuel hebdomadaire avec le ou la jeune qu’ils accompagnent. 

Certains étudiants ont maintenu naturellement le lien avec leur jeune et leur famille en dialoguant régulièrement sur toutes sortes d’outils de communication : WhatsApp, Facebook, TikTok, Snapchat etc..

Enfin, l’accompagnement à distance a aussi permis de maintenir la continuité pédagogique chez certaines familles qui se sont senties submergées par les devoirs et l’utilisation des outils numériques. La mère d’un collégien de 5ème témoigne :  » je ne sais pas comment nous ferions sans Mihad. Elle appelle tous les jours Adam* pour faire ses exercices avec lui en se connectant sur l’ENT du collège et elle lui a permis de rattraper tout son retard ».

D’autres binômes ont profité du confinement pour tester de nombreuses activités et jeux à distances : petit bac en ligne, Pictonnary à distance, réalisation de défis ou challenge, échange de recettes de cuisine, création de playlist spécial confinement. 

 


About the Author



Comments are closed.

Back to Top ↑

Pin It on Pinterest

Shares
Share This